L'église Saint Martin de Liancourt

L’ÉGLISE ST MARTIN DE LIANCOURT

A la fin du Moyen-âge, on ne connaissait à Liancourt que trois modestes chapelles respectivement dédiées à St Jean, St Nicolas, et Ste Sophie, situées sur le terrain qui allait devenir le parc aux Belles-Eaux. Au XIVème siècle, simultanément, commencèrent les constructions de l’église actuelle et du château, à l’initiative probable du sire de Liancourt : Jean 1er de Popincourt ( ?- 1403).

 L’église a des dimensions agréables : 34 mètres de long, 15 mètres de large, 16 mètres de hauteur sous voûtes, 32 mètres à la pointe du clocher. Elle peut accueillir 350 personnes assises (194 dans la nef, 136 dans les chapelles et une vingtaine dans les bas côtés). Une cinquantaine de personnes pouvant largement tenir debout dans l’entrée et les collatéraux. C’est au total une assistance de 400 personnes qu’elle peut réunir.

Son plan régulier, en forme de croix latine, mais son originalité tient à ses deux parties distinctes : Le corps principal Renaissance et le clocher de style ogival français. Les contreforts des collatéraux, de technique " gothique ", participent à l’aimable liaison des deux styles.

Vu du parvis, sa façade en pignon intègre sans heurt le clocher tangent, carré, solidement arc-bouté. Trois cloches logent derrière les hautes fenêtres à meneau géminées en tiers-point et terminées par des ajours, qui portent les abat-son.

Au dessus du portail Rennaissance, sur le chapeau en arc surbaissé, une large baie identique à celle du transept et des chapelles remplace, depuis le XVIème siècle, l’œil de bœuf originel.