Le transept

Il est dans l'alignement des collatéraux. Cette nef transversale qui, généralement, donne aux églises leur forme de croix, laisse ici cette fonction aux grandes chapelles débordantes. Le transept se différencie d'autant plus difficilement de la nef principale que son revêtement de sol est le prolongement de ceux du corps central et des bas-côtés. Ne le distingue que les voûtes (en croisée de cintres) de ses bras et de sa croisée, et ses deux baies d'extrémité.

 Sur son pilier nord-est, prolongeant ceux du bas-côté, est apposée la stèle funéraire de Marguerite de Langle et de ses enfants. Comme l'ensemble des stèles, celle-ci est du XVIIe siècle. Le bras sud est percé d'un portillon donnant accès sur l'extérieur par un petit couloir longeant la chaufferie. Les baies reçoivent de simples vitraux sans ornementation particulière.