ROSOY

Rosoy

Église Saint-Côme-et-Saint-Damien : Il s’agit d’un bâtiment très composite, avec clocher central, deux collatéraux, transept et deux chapelles latérales du chœur, au chevet plat. La nef et le collatéral nord forment une entité homogène, mais sont modernes, exception faite de quatre grosses colonnes et du portail occidental, qui proviennent de l’église romane initiale, marquée par la transition vers le style gothique. Le clocher carré ne comporte qu’un seul étage et présente sur chaque face deux baies plein cintre encadrées par des colonnettes. Le toit à quatre versants est couvert d’ardoise, tout comme la nef et le collatéral sud. Le chœur est éclairé à l’est par une simple baie ogivale orné de dentelures, à l’instar des baies des chapelles latérales et du transept. Comme particularité, le toit est rampant et accolé au clocher. De chaque côté, le croisillon respectif du transept et la chapelle latérale du chœur présentent un pignon commun, mais celui du nord est nettement plus élevé que celui du sud. Les murs extérieurs sont également dissemblables : celui du nord est doté de deux contreforts aux extrémités et est percé d’une unique baie, alors que celui du sud possède trois contreforts très massifs et deux baies de dimensions différentes. Le transept nord présente à l’intérieur des arcades à plein cintre figurées sur les parois.

Église Saint-Côme-et-Saint-Damien de Rosoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.